Qui a conçu l’emblème du  Le tigre du Shotokan? 松濤 館 虎 マ ー ク の デ ザ イ ナ ー は 誰だろう?Shotokan tiger image

Shotokan tiger image

 

Quand un élève de karaté entend le terme «Tigre du Shotokan», une seul image vient à l’esprit: le symbole traditionnel du tigre à l’ intérieur d’un cercle qui est devenu l’emblème du style de karatéka Shotokan.

 

Le dessin a été créé à l’origine par un artiste peintre  japonais nommé Hoan Kosugi

(小 杉 放 庵, 1881-1964, photo ci-dessous), dont le vrai nom était Kunitaro Kosugi. Il était artiste et président de la Tabata Poplar Club, une guilde d’artistes célèbres de Tokyo. Kosugi était un ami et un des premiers élèves de Funakoshi à Tokyo. Le caractère, 放 (ho), dans le quadrant nord-est du cercle, fait partie du premier nom de l’artiste, Ho-un (放 庵).Kosugi_Hoan 1955

 

 

De nombreux lecteurs savent que Funakoshi se rendit  à Tokyo en provenance d’Okinawa en 1922 pour participer à la première expositiond’éducation physique parrainée par le ministère de l’Education. Il avait l’intention de revenir à Okinawa après l’événement. Mais, Kosugi offrît d’être son premier étudiant et convainqui Funakoshi d’enseigner le karaté au Japon,du moins pendant quelques mois. Plus tard, Kano, le fondateur du Kodokan Judo aussi, lui demanda de rester au Japon et enseigner à ses propres étudiants. Enfin, Funakoshi décida  de rester pendant quelques années au Japon. Son enseignement devint très populaire dans le milieu universitaire de Tokyo. Il ne retournera donc pas à Okinawa avant 1941 (mais seulement pour un séjour d’un mois).

 

 

 

Karate jutsuCe qu’il faut savoir sur l’emblème (tigre du Shotokan) ces que, Kosugi fut  l’homme qui  convainquit  Funakoshi d’écrire ses connaissance sur le karaté dans un livre. Pour inciter Funakoshi à écrire sur le karaté, Kosugi proposa à ce dernier de concevoir l’image  pour la couverture de son future livre. Comme Kosugi était un célèbre peintre à cette époque au Japon, pour Funakoshi avoir sa couverture conçue par le célèbre Kosuki allait sûrement attirer beaucoup d’attention sur sont livre. Donc, “Ryukyu Karaté Kenpo 琉球 唐 手 拳法” (couverture de livre, photo de gauche) a été rapidement écrit et publié en 1922. L’année suivante, Funakoshi a publié la deuxième édition  publiée sous le nom de “Rentan Goshin Jutsu 錬 鍛 護身 術 “. Kosugi a déclaré, que le livre de Funakoshi constituait le texte le plus important sur le Karaté .

 

Une conception chinoise

L’ispiration de Kosugi pour le tigre est venue de l’expression «Tora no maki.” Tora no maki dans la tradition japonaise est le document officiel écrit d’un art ou d’un système qui est utilisé comme source de référence définitive pour cet art particulier. Étant donné qu’aucun livres n’avait à ce jour été écrit sur le karaté, Kosugi dit à Funakoshi que son livre était le tora no maki du karaté, et comme “tora” signifie “tigre”, il a conçu le tigre comme une représentation de l’art de Funakoshi. L’irrégularité du cercle indique qu’il a probablement été peint d’un coup de pinceau. Le tigre Shotokan est un design traditionnel chinois (photo de droite), ce qui implique que le tigre ne dort jamais. Le tigre symbolise la vigilance aiguë du tigre et la sérénité de l’esprit pacifique.

Chinese 6

Chinese 5

 

Si vous ouvrez la couverture de Karaté-do Kyohan (édition anglaise, photo ci-dessous à gauche, la version japonaise, photo ci-dessous à droite), vous remarquerez que le tigre est en feuille d’or sur la couverture de tissu bleu. La statue en bois sur la couverture est la statue du dieu de la guerre, Fudo Myoo (不 動 明王). Fudo signifie littéralement «immeuble» (sa foi) et il est le Patron des personnes nées dans l’année du zodiaque de coq. La statue est conservée à Todaiji (東大寺), un temple bouddhiste, de Nara (奈良), le plus grand bâtiment en bois sur la terre. La statue est d’environ 20-25 pieds de haut et sa création date du 8ème siècle.

Karatedo Kyohan English

Karatedo Kyohan cover

 

Le Tigre du Shotokan est tracé a l’intérieur d’ un cercle pour démontrer la puissance du tigre, comme la puissance du Shotokan, est enfermé  à l’intérieur du cercle. Il indique que ce pouvoir ne doit jamais être utilisé sur un coup de tête. La puissance est seulement déclenchée, ou sortie du cercle, que pour notre protection ou celle d’autres personnes qui ne peuvent se défendre contre une attaque. Maintenant, vous possédez plus d’ informations sur l’emblème du  Shotokan.

 

Funakoshi

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *